mardi 8 avril 2008

Préserver l’authenticité.

Gros plan sur un toit de Strasbourg, à portée de main… Les couvertures traditionnelles du Bas-Rhin sont essentiellement en tuiles plates (écailles). «Biberschwantz» ou «queue-de-castor». Cependant à partir du XIXème siècle, certains bâtiments sont couverts de tuiles mécaniques à simple emboîtement. On trouve aussi quelques exceptions à ces modèles dans le secteur de Wissembourg Altenstadt : la tuile plate en fer de lance et la tuile canal sur quelques édifices particuliers.
Posté par ctruongngoc à 01:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]