Maison_bleuejpg

La Maison bleue, dans la «Petite France»

Des visiteurs s’interrogeaient à haute voix l’autre jour, de savoir d’où venait le nom de «Petite France» pour ce quartier si pittoresque de Strasbourg.
La chronique dit qu’à l’époque de François 1er, les troupes françaises occupaient Strasbourg et il y avait dans ce quartier des «filles à soldats» chargées de faire oublier les malheurs de la guerre à la soldatesque au repos. Mais le repos du guerrier pouvait conduire à attraper toutes sortes de maladies (…) qui étaient soignées dans l’hôpital qui se trouvait sur le même lieu. Les strasbourgeois surnommèrent alors le quartier «Kleijne Frankrich», Petite France.
Et le nom est resté…