asperges_de_Hoerdt

Strasbourg, au marché du Faubourg National. Avec plus de dix jours
d’avance,  les asperges d’Alsace sont arrivées sur les marchés.

 

Un peu d’histoire : Le pasteur Louis Gustave Heyler (1836 -1904) fut nommé à Hœrdt en 1869. Il arrivait de Philippeville en Algérie où il exerçait son ministère depuis 1860, après des études de théologie à Strasbourg de 1854 à 1859. C’est en Algérie qu’il découvrit ce légume que personne ne connaissait en Alsace.

Il en ramena quelques plants qu’il cultiva dans son jardin, derrière le presbytère protestant.Voyant que la terre sablonneuse de Hœrdt était favorable à la culture de l’asperge, il incita quelques paysans à se lancer dans cette culture. C’était en 1873. Il y eut peu de candidats et tous ne persévérèrent pas. Il faut savoir que l’asperge ne donne qu’au bout de trois ans et n’a qu’une seule saison dans l’année (d’avril à juin). Le pari était osé, mais les quelques paysans qui y crurent furent récompensés bien des années plus tard. En effet les premières récoltes furent réussies mais malheureusement l’asperge était un légume encore inconnu à cette époque et les débouchés n’étaient pas nombreux.

Quelques uns s’en allèrent les arracher n’y croyant plus. En 1880, il y avait environ 40 cultivateurs qui s’adonnaient à sa culture. C’est à cette époque que l’expansion eut lieu. Par l’intermédiaire de marchands strasbourgeois, l’asperge trouvait preneur de l’autre coté du Rhin. Le pasteur Heyler ne connut malheureusement pas l’essor du légume qu’il imposa à ses concitoyens à force de persuasion puisqu’il décéda en 1904 à l’âge de 73 ans.

Créée en 1891 sous l’impulsion du maire Acker et du pasteur Heyler, la Société des Planteurs d’Asperges regroupait 28 planteurs cultivant une dizaine d’hectares. En l923 fut créée la Coopérative Agricole qui comptait 180 planteurs. Ce qui n’était pas vendu à la consommation directe était livré aux conserveries de Strasbourg et Schiltigheim. La récolte est toujours majoritairement faite à la main comme au tout début de ce qui était une aventure. En 1947, les producteurs se sont groupés en une «Coopérative des Planteurs d’Asperges de Hœrdt». En 1967, elle fusionne avec la «Coopérative Laitière» qui donne naissance  à la «Coopérative Agricole La Tour».

Pour témoigner leur reconnaissance, les membres de la «Société des Planteurs d’Asperges» firent apposer sur la façade du presbytère protestant en 1911, le buste du pasteur Heyler.   Source : www.alsace-terroir.com