Baptisées « Témoins ensemble », « Foi », « Espérance » et « Amour » pour la plus grosse, « parce rien n'est plus grand que l’Amour », les quatre nouvelles cloches de l’église protestante Saint-Thomas sont arrivées hier à Strasbourg dans la plus grande discrétion.

Depuis plusieurs mois, le gros bourdon de Saint-Thomas ne résonnait plus au dessus de la ville, car il fallait économiser cette cloche historique de 4 tonnes fondue par Mathieu Edel en 1486, et refondue trois fois depuis. Son mécanisme d’entraînement commençait à présenter de graves dysfonctionnements.

La Fondation Saint-Thomas a donc décidé, à l'occasion de la fête du protestantisme français, qui aura lieu du 30 octobre au 1er novembre à Strasbourg, de faire couler quatre nouvelles cloches et à lancé un appel d’offre auprès de quatre fondeurs.

C’est la fonderie A. Bachert de Karslruhe qui a remporté le marché et le vendredi 29 mai 2009 à l’heure de la mort du Christ, selon la tradition chrétienne, a eu lieu la coulée des quatre nouvelles cloches.

2009_05_29_fonte_cloches_01

La coulée des cloches à la fonderie A. Bachert de Karlsruhe le 29 mai 2009.
Photo © Fondation Saint Thomas.

Les cloches sont arrivées hier matin à bon port, dans la plus grande discrétion. C’est par pur hasard, en sortant de chez moi, que je suis tombé nez à nez sur le camion qui les transportait, ne sachant rien de leur destination…

J'ai pris une photo du camion à la va-vite, et j'ai continué mon chemin vers le centre-ville. Et voilà qu’en passant dix minutes plus tard place Saint-Thomas, la Providence fait que je retrouve mon camion devant l’église éponyme.

Les nouvelles cloches seront exposées dans l'église pendant tout le mois d’août.

Leur dédicace solennelle aura lieu le 6 septembre 2009 à 15 h, puis elles seront hissées dans le beffroi de Saint-Thomas spécialement réaménagé pour les accueillir.

Après les essais et les réglages d’usage, elle sonneront à toute volée le 30 octobre à 16 heures pour la première grande fête du protestantisme français qui doit réunir plus de 10 000 fidèles à Strasbourg.

Sachez enfin qu’elles ont été harmonisées avec la sonnerie de la Cathédrale Notre-Dame, pour éviter les guerres de religion, dixit Michel Groll le campanologue de Saint Thomas.

« Témoins ensemble » poids 728 kg, diamètre 981 mm, note la (3)
« Espérance » poids 1 094 kg  diamètre 1 155 mm, note fa #
« Foi » poids 1 549 kg, diamètre 1 293 mm, note mi (3)
« Amour » poids 2 075 kg, diamètre 1 478 mm, note do #

En effet, suivant une tradition qui remonte au Moyen Age et afin d’éviter toute interférence, les cloches de Saint-Thomas sonnent cinq minutes avant celles de la Cathédrale. Elle seront donc dorénavant en harmonie avec la Cathédrale pour les sonneries de l’Angelus.